Teachers of English

BannerFans.com
 
HomeHome  PortailPortail  FAQFAQ  SearchSearch  RegisterRegister  Log in  
TIME IS MONEY
Top posters
HAMADA (851)
 
BRIM (170)
 
boualem02 (93)
 
sasuna (50)
 
tanita (44)
 
razane (26)
 
Nacerlarbi (23)
 
tanita- (17)
 
houari-1969 (12)
 
mayssa (11)
 
Keywords
year http EXAMS planning make test term work plan lessons plans secondary teacher LISTENING lesson fiches yearly english File exam distribution scripts peace school book application
Search
 
 

Display results as :
 
Rechercher Advanced Search
Guest Welcome
Most Viewed Topics
Inscription au BEM 2013 التسجيلات لشهادة التعليم المتوسط
Very usefull docs from Algerian Secondary School Teachers
http://www.djelfa.info/vb/
RESULTATS DU BEM 2012
من سيربح المليون
RESULATS BEM 2015
First Term English Test (4AM)
FILE PLAN File 02 3AM
Lesson plan sample 2011
First Term Test (Make Peace 2AS)
Latest topics
» 4 MS LISTENING SCRIPTS
Sat Oct 22, 2016 8:11 pm by HAMADA

» 2 AM weekly programme
Tue Oct 18, 2016 8:07 pm by fatimazohralakehal

» ONEC.dz
Fri Jul 08, 2016 9:54 am by HAMADA

» Are you going to listen to this once , Twice or ...?
Thu Jun 09, 2016 12:39 am by HAMADA

» What's your learning style ?
Wed May 11, 2016 9:21 am by HAMADA

» Idea worth spreading
Tue May 10, 2016 4:01 pm by HAMADA

» Once upon a time,a turtle and rabbit...
Tue May 10, 2016 3:37 pm by HAMADA

» Education by 2020
Tue May 10, 2016 2:47 pm by HAMADA

» MS4 Suggested Yearly Distribution 2013_2014
Sun May 08, 2016 7:33 pm by YoucefTgN

» http://mixlr.com/dz-learning-english-247
Mon Apr 25, 2016 3:12 pm by HAMADA

» Complete tape-scripts of the whole MS 4,3,2and 1
Wed Dec 02, 2015 9:27 am by HAMADA

» Take the quiz: match the correct antonyms!
Tue Nov 10, 2015 6:34 am by boualem02

» fitness vocabulary
Sun Nov 08, 2015 5:12 am by boualem02

» MS3 Suggested Yearly planning 2013_2014
Fri Oct 23, 2015 12:16 pm by nina85

» The official yearly planning n.2.
Fri Oct 23, 2015 3:16 am by boualem02

Most active topic starters
HAMADA
 
BRIM
 
boualem02
 
Nacerlarbi
 
tanita
 
houari-1969
 
Solinet
 
bepositive
 
mayssa
 
samfrank321
 
Similar topics

Share | 
 

 Définition d’un reseau

View previous topic View next topic Go down 
AuthorMessage
boualem02
Administrator
Administrator


Number of posts : 93
Age : 57
Location : algerie
Registration date : 2008-09-27

PostSubject: Définition d’un reseau   Mon Feb 07, 2011 7:12 pm

Définition d’un reseau :

Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux
pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau
est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet), on appelle nœud
(node) l'extrémité d'une connexion, qui peut être une intersection de
plusieurs connexions (un ordinateur, un routeur, un concentrateur, un
commutateur).
Indépendamment de la technologie sous-jacente, on porte généralement
une vue matricielle sur ce qu'est un réseau. De façon horizontale, un
réseau est une strate de trois couches : les infrastructures, les
fonctions de contrôle et de commande, les services rendus à
l'utilisateur. De façon verticale, on utilise souvent un découpage
géographique : réseau local, réseau d'accès et réseau d'interconnexion.

Catégories de réseau informatique :

Il existe plusieurs façons de catégoriser un réseau informatique.
Les réseaux informatiques peuvent être catégorisés en termes d'étendue
• Personal Area Network (PAN) : Réseau personnel
• Wireless PAN : Réseau personnel sans fil
• Controller Area Network (CAN) : Réseau personnel pour les systèmes
électroniques (bus)-Notamment utilisé dans le secteur automobile
• Local Area Network (LAN) : Réseau local
• Wireless LAN (WLAN) : Réseau local sans fil
• Metropolitan Area Network (MAN) : Réseau métropolitain
• Wide Area Network (WAN) : Réseau étendu
• Storage Area Network (SAN) : Réseau de stockage
• Réseau Bureautique
Les réseaux informatiques peuvent aussi être catégorisés par relation fonctionnelle entre les composants :
• Client serveur
• Architecture multi tiers
• Peer-to-peer (P2P ou Poste à poste)
Ils peuvent également être catégorisés par topologie de réseau :
• Réseau en étoile
• Réseau en bus
• Réseau en anneau
• Réseau en grille
• Réseau toroïdal ou en hyper cube
• Réseau en arbre

Les différents types de réseaux :

On distingue différents types de réseaux (privés) selon leur taille (en
terme de nombre de machines), leur vitesse de transfert des données
ainsi que leur étendue. Les réseaux privés sont des réseaux appartenant
à une même organisation. On fait généralement trois

catégories de réseaux :

• LAN (local area network)
• MAN (metropolitan area network)
• WAN (wide area network)
Il existe deux autres types de réseaux : les TAN (Tiny Area Network)
identiques aux LAN mais moins étendus(2 à 3 machines) et les CAN
(Campus Area Network) identiques au MAN (avec une bande passante
maximale entre tous les LAN du réseau).

Les LAN :

LAN signifie Local Area Network (en français Réseau Local). Il s'agit
d'un ensemble d'ordinateurs appartenant à une même organisation et
reliés entre eux dans une petite aire géographique par un réseau,
souvent à l'aide d'une même technologie (la plus répandue étant
Ethernet)..
Un réseau local est donc un réseau sous sa forme la plus simple. La
vitesse de transfert de données? d'un réseau local peut s'échelonner
entre 10 Mbps (pour un réseau ethernet par exemple) et 1 Gbps (en FDDI
ou Gigabit Ethernet par exemple). La taille d'un réseau local peut
atteindre jusqu'à 100 voire 1000
utilisateurs.
En élargissant le contexte de la définition aux services qu'apportent
le réseau local, il est possible de distinguer deux modes de
fonctionnement :
• dans un environnement d'"égal à égal" (en anglais peer to peer), dans
lequel il n'y a pas d'ordinateur central et chaque ordinateur a un rôle
similaire
• dans un environnement "client/serveur", dans lequel un ordinateur central fournit des services réseau aux utilisateurs

Les MAN :

Les MAN (Metropolitan Area Network) interconnectent plusieurs LAN
géographiquement proches (au maximum quelques dizaines de km) à des
débits importants. Ainsi un MAN permet à deux noeuds distants de
communiquer comme si ils faisaient partie d'un même réseau local.
Un MAN est formé de commutateurs ou de routeurs interconnectés par des liens hauts débits (en général en fibre optique).
Les WAN :
Un WAN (Wide Area Network ou réseau étendu) interconnecte plusieurs LANs à travers de grandes distances géographiques.
Les débits disponibles sur un WAN résultent d'un arbitrage avec le coût
des liaisons (qui augmente avec la distance) et peuvent être faibles.
Les WAN fonctionnent grâce à des routeurs qui permettent de "choisir"
le trajet le plus approprié pour atteindre un noeud du réseau.
Le plus connu des WAN est Internet.
Que signifie le terme « topologie » :
Un réseau informatique est constitué d'ordinateurs reliés entre eux
grâce à des lignes de communication (câbles réseaux, etc.) et des
éléments matériels (cartes réseau, ainsi que d'autres équipements
permettant d'assurer la bonne circulation des données). L'arrangement
physique, c'est-à-dire la configuration spatiale du réseau est appelé
topologie physique. On distingue généralement les topologies suivantes
:
• topologie en bus
• topologie en étoile
• topologie en anneau
• topologie en arbre
• topologie maillée
La topologie logique, par opposition à la topologie physique,
représente la façon dont les données transitent dans les lignes de
communication. Les topologies logiques les plus courantes sont
Ethernet, Token Ring et FDDI.

Topologie en bus :

Une topologie en bus est l'organisation la plus simple d'un réseau. En
effet, dans une topologie en bus tous les ordinateurs sont reliés à une
même ligne de transmission par l'intermédiaire de câble, généralement
coaxial. Le mot « bus » désigne la ligne physique qui relie les
machines du réseau.

Cette topologie a pour avantage d'être facile à mettre en oeuvre et de
posséder un fonctionnement simple. En revanche, elle est extrêmement
vulnérable étant donné que si l'une des connexions est défectueuse,
l'ensemble du réseau en est affecté.

Topologie en étoile :

Dans une topologie en étoile, les ordinateurs du réseau sont reliés à
un système matériel central appelé concentrateur (en anglais hub,
littéralement moyen de roue). Il s'agit d'une boîte comprenant un
certain nombre de jonctions auxquelles il est possible de raccorder les
câbles réseau en provenance des ordinateurs. Celui-ci a pour rôle
d'assurer la communication entre les différentes jonctions.

Contrairement aux réseaux construits sur une topologie en bus, les
réseaux suivant une topologie en étoile sont beaucoup moins vulnérables
car une des connexions peut être débranchée sans paralyser le reste du
réseau. Le point névralgique de ce réseau est le concentrateur, car
sans lui plus aucune communication entre les ordinateurs du réseau
n'est possible.
En revanche, un réseau à topologie en étoile est plus onéreux qu'un
réseau à topologie en bus car un matériel supplémentaire est nécessaire
(le hub).

Topologie en anneau :

Dans un réseau possédant une topologie en anneau, les ordinateurs sont
situés sur une boucle et communiquent chacun à leur tour.
>
En réalité, dans une topologie anneau, les ordinateurs ne sont pas
reliés en boucle, mais sont reliés à un répartiteur (appelé MAU,
Multistation Access Unit) qui va gérer la communication entre les
ordinateurs qui lui sont reliés en impartissant à chacun d'entre-eux un
temps de parole.

Les deux principales topologies logiques utilisant cette topologie physique sont Token ring (anneau à jeton) et FDDI.
Pourquoi mettre en place un réseau local?
Lorsque vous disposez de plusieurs ordinateurs, il peut être agréable
de les connecter afin de créer un réseau local (en anglais LAN,
abréviation de Local Area Network).
La mise en place d'un tel réseau est très peu chère, contrairement à ce
que l'on pourrait croire. Voici quelques avantages que pourra vous
apporter la mise en place d'un réseau local :
• Transférer des fichiers
• Partager des ressources (imprimantes)
• Permettre de discuter (essentiellement lorsque les ordinateurs sont distants)
• Jouer en réseau



Les deux types de réseaux locaux :
Il existe deux types d'architectures de réseau local :
Type de réseau Les réseaux en BNC Les réseaux en RJ45
Type de câblage Câble BNC (câble coaxial) Câble RJ45 (Type prise téléphonique)
Avantage Simple à mettre en oeuvre Plus rapide et plus sûr
Défaut Pour un petit réseau uniquement (jusqu'à 8 ordinateurs) Cher
• Architecture du réseau local:
Selon que vous utilisez du BNC ou bien du RJ45 la structure du réseau sera radicalement différente
Réseau RJ45
Pour créer un réseau local en RJ45 il faut adopter une structure dite
"en étoile", dans laquelle les ordinateurs sont chacun connecté au hub
(collecteur) par l'intermédiaire d'un câble RJ45. Un hub est un boîtier
auquel on connecte chacun des PC et qui se charge d'acheminer les
données d'un PC à un autre. Le choix du hub se fera donc en fonction du
nombre d'ordinateurs connectés afin d'avoir assez de prises sur
celui-ci.
La structure d'un tel réseau ressemble à ceci :

Si vous désirez connecter uniquement deux PC, il est possible de se
passer de hub en reliant directement les deux ordinateurs avec un câble
RJ45 croisé

• Pour créer un réseau local avec une connectique BNC, il faut créer
une structure en bus, où tous les ordinateurs sont en lignes. Chaque
carte réseau est reliée à un connecteur en (T) . Les ordinateurs sont
reliés entre eux par câble coaxial entre les branches du (T) de
connexion. Il faut placer un bouchon à chaque extrémité du réseau, ils
sont indispensables pour des raisons d'impédance de La structure, Un
tel réseau ressemble à ceci :




Wide area network :
Equivalents ou assimilés : Réseau étendu, WAN, WAN-LB, WAN-NB
Les réseaux étendus se caratérisent par l’étendue de leur couverture
géographique qui permet de relier deux stations séparées par une grande
distance (jusqu’à plusieurs milliers de kilomètres).
On distingue les WAN classiques à bande étroite (WAN-NB ) des WAN à bande large ( WAN-LB).
L'objectif essentiel est de transférer les données fiablement sur des
distances de plus en plus longues. Différents protocoles sont
nécessaires pour prendre en compte les interruptions possibles de la
communication, les délais de bout en bout et le rétablissement des
données corrompues. Les passerelles assurent la conversion entre les
protocoles du réseau.
Les services WAN sont chargés de transporter les données sur de longues
distances, avec l'aide d'un fournisseur de réseau. Ces services peuvent
être facturés de différentes manières mais en général on en distingue
trois types principaux :
• Les services fixes, ligne analogiques ou numériques louées, sont des
circuits privés spécialisés entre deux points. Ils sont facturés sur la
base d'une location fixe, que la liaison soit utilisée ou non.
• Les services commutés, tels que les lignes téléphoniques standard ou
ISDN, établissent une connexion entre deux points d'extrémité, à la
demande. Dans ce cas, à un montant de location, s'ajoutent des
redevances quand la communication est établie. Si aucune donnée n'est
transmise sur la liaison pendant qu'une communication est établie, la
facturation demeure.
• Les services de commutation par paquets, transportent les données de
l'utilisateur à sa destination, telles que, et au moment où, elles sont
présentées au réseau. L'utilisateur paie pour les données réelles
transmises.
• Dans les environnements WAN commutés et de commutation par paquets,
le client paie directement ou indirectement pour la bande passante
requise. Et donc, les coûts peuvent être réduits si l'on supprime des
parties de données redondantes.
Quelle que soit l'architecture physique d'un réseau on trouve deux modes de fonctionnement différents :
• avec connexion
• sans connexion
Dans le mode avec connexion, toute communication entre deux équipements suit le processus suivant :
1. l'émetteur demande l'établissement d'une connexion par l'envoi d'un bloc de données spécial
2. si le récepteur refuse cette connexion la communication n'a pas lieu
3. si la connexion est acceptée, elle est établie par mise en place
d'un circuit virtuel dans le réseau reliant l'émetteur au récepteur
4. les données sont ensuite transférées d'un point à l'autre
5. la connexion est libérée
Dans le mode sans connexion les blocs de données, appelés datagrammes,
sont émis sans vérifier à l'avance si l'équipement à atteindre, ainsi
que les noeuds intermédiaires éventuels, sont bien actifs. C'est alors
aux équipements gérant le réseau d'acheminer le message étape par étape
et en assurant éventuellement sa temporisation jusqu'à ce que le
destinataire soit actif
Back to top Go down
 
Définition d’un reseau
View previous topic View next topic Back to top 
Page 1 of 1
 Similar topics
-
» Jeudi 2 décembre - WikiLeaks
» Je n'ai pas touché terre!

Permissions in this forum:You cannot reply to topics in this forum
Teachers of English :: OTHER SUBJECTS @ THE MIDDLE SCHOOL :: FRENCH-
Jump to: